//-->

Décrets 423

Décret n° 77-152 du 8 juillet 1977

Décret n°77-152 du 8 juillet 19777

portant application de l’ordonnance n°77-041 du 29 juin 1977
relative aux Pupilles de la Nation

(J.O. du 23.07.77, p. 1942 ; Errata : J.O. du 08.10.77, p.2623)

 

Article premier - Le présent décret précise certaines dispositions de l’ordonnance n° 77-041 du 29 juin 1977 relative aux Pupilles de la Nation.

 

 

Art. 2 - Est considéré comme service ou mission accompli dans l’intérêt supérieur de l’Etat celui dont la réalisation ou la non réalisation à une incidence grave sur la vie politique ou sociale de la Nation ou dont les conditions d’exécution sont périlleuses.

 

 

Art. 3 - Pour l’examen des blessures reçues ou maladies contractées du fait des circonstances énumérées à l’alinéa 2 de l’article premier de l’ordonnance susvisée sont seuls admis les certificats médicaux délivrés par les médecins experts agréés ou requis par les tribunaux.

 

 

Art. 4 - Le Conseil National des Pupilles de la Nation, prévu à l’article 7 de l’ordonnance susvisée est composé comme suit :

 

Président :

Le Ministre chargé de la Condition sociale ou son représentant ;

Premier vice-président :

Le Ministre chargé de l’Education nationale ou son représentant.

Deuxième vice-président :

Le Ministre de la Jeunesse ou son représentant ;

Membres :

- deux délégués de l’Assemblée nationale populaire ;

- un membre de la Haute Cour Constitutionnelle ;

 

- le Chef de l’Etat-Major de l’Armée populaire ou son représentant ;

- le Chef de l’Etat-Major de la Zandarimariam-pirenena ou son représentant ;

- le Directeur général des Finances ou son représentant ;

- le directeur des services administratif et financier du ministère de l’Education nationale ou son représentant ;

- le directeur du Contrôle financier ou son représentant ;

- le directeur de l’Administration judiciaire ou son représentant ;

- le directeur de la Population ou son représentant ;

- le directeur de la Condition de la femme et de l’enfance ou son représentant ;

- le directeur des services fonciers ou son représentant ;

- le directeur général de la Police nationale ou son représentant ;

- le directeur des Services sanitaires et médicaux ou son représentant.

 

Art. 5 - Les Pupilles de la Nation ont droit en priorité à l’enseignement public et bénéficient des bourses dont le taux est déterminé par le Conseil national des Pupilles de la Nation, conformément aux textes en vigueur.

 

En ce qui concerne les enfants qui sont dans l’Education de base, les dispositions de l’article 3 (nouveau) du décret n°65-321 du 21 avril 1965 modifiant le décret n° 61-158 du 15 mars 1961 se rapportant au secours scolaire peuvent leur être appliquées.

 

 

Art.6 - A la demande des tuteurs légaux ou sur recommandation du Conseil national ou du Faritany, les Pupilles de la Nation peuvent être confiés, soit à des établissements privés agréés, soit à des particuliers présentant toutes les garanties nécessaires.

 

Art. 7 - Les Pupilles de la Nation peuvent bénéficier d’une aide matérielle ou d’une subvention de l’Etat sur proposition du Conseil national des Pupilles de la Nation.

 

Art. 8 - Toute personne ou tout établissement public ou privé agréé auquel est remis un Pupille de la Nation par application des dispositions de l’ordonnance n° 77-041 du 29 juin 1977 peut prétendre à l’allocation d’une indemnité journalière représentative des frais de nourriture, d’entretien, de soins et d’habillement du pupille dont il a la garde.

 

Le montant de cette indemnité est fixé par arrêté conjoint du Ministre de la Condition sociale et du Ministre des Finances.

 

 

Art. 9 - La personne ou l’établissement qui se trouve dans l’impossibilité de conserver la garde d’un pupille qui lui a été confié, adresse au Conseil national des Pupilles de la Nation ou de Faritany une requête motivée afin d’être déchargée de cette garde.

 

 

Art. 10 - Dans le cas où le Conseil national des Pupilles de la Nation ou de Faritany a connaissance d’une mauvaise conduite, d’un petit moral ou de mauvais traitements exercés sur la personne du pupille, d’entraves systématiques à l’exercice de la surveillance ou du contrôle qui lui reviennent de droit, il pourra se faire adresser un rapport par l’assistance sociale agréée par le ministère de la Justice, ou par le délégué à la liberté surveillée placé sous l’autorité du juge des enfants du lieu de la résidence du pupille et par l’intermédiaire de ce magistrat.

 

 

Art. 11 - Le Ministre chargé de la Condition sociale, le Ministre de l’Education national, le Ministre des Finances et du Plan, le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, le Ministre de la Jeunesse, sont chargé chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret qui sera publié au Journal officiel de la République.

Didim-panjakana n° 77-152

tamin’ny 8 jolay 1977

ampiharana ny hitsivolana n° 77-041

tamin’ny 29 jona 1977

mikasika ny Solofo taizan’ny Firenena

(idem)

 

Andininy voalohany - Ity didim-panjakana ity dia natao hamaritana ny fepetra sasantsasany voalazan’ny hitsivolana laharana faha 77-041 tamin’ny 29 jona 1977 mikasika ny Solofo taizan’ny Firenena.

 

And. 2 - Atao hoe raharaha na iraka notontosaina ka nikatsahana izay mahasoa ka mahatsara indindra ny Fanjakana ireo izay misy akony lehibe dia lehibe eo amin’ny fiainampiainam-pirenena ara-politika na ara-piaraha-monina ny fanatanterahana na ny tsy fanatanterahana azy na ireo izay mety ahitan-doza ny fanantanterahana azy.

 

And. 3 - Amin’ny fanadihadiana ny ratra azo na ny aretina mby an-koditra noho ireo izay anton-javatra voatanisa ao amin’ny andalana faha-2 andininy voalohany amin’ny hitsivolana voalaza etsy ambony dia ireo fanamarinam-pahasalamana nomen’ny mpitsabo manam-pahaizana manokana notoavina na notendren’ny tribonaly no hany azo ekena.

 

And. 4 - Ireto avy no ao amin’ny Filankevi-pirenena mikarakara ny Solofo taizan’ny Firenena, voalaza ao amin’ny andininy faha 7 amin’ny hitsivolana tndroina etsy ambony :

Filoha :

Ny Minisitra miandraikitra ny Toe-piainan’ny Mpiara-belona na ny solontenany ;

Filoha lefitra voalohany :

Ny Minisitry ny Fanabeazam-pirenena na ny solontenany.

Filoha lefitra faharoa :

Ny Minisitry ny Tanora na ny solontenany ;

Mambra :

- solontena 2 avy ao amin’ny Antenimierampirenena entim-bahoaka ;

- mambra iray avy ao amin’ny Fitsarana Avo moba ny Lalàmpanorenana ;

- ny Lehiben’ny Etamazaoron’ny Tafi-bahoaka na ny solontenany ;

- ny Lehiben’ny Etamazaoron’ny Zandarimariam-pirenena na ny solontenany ;

- ny Tale Jeneralin’ny foibem-pitondrana ny fitantanam-bola na ny solontenany ;

- ny talen’ny Sampam-pitantanan-draharaha sy fitantanam-bola ao amin’ny minisiteran’ny Fanabeazam-pirenena na ny solontenany ;

- ny talen’ny Fanaraha-maso ny volam-panjakana na ny solontenany ;

- ny talen’ny Fitondran-draharaham-pitsarana na ny solontenany ;

- ny talen’ny Foibe miadidy ny mponina na ny solontenany ;

- ny talen’ny Foibe fandraharahana ny fiaimpiainan’ny vehivavy sy ny ankizy madinika na ny solontenany ;

- ny talen’ny Sampan-draharahan’ny fananan-tany na ny solontenany ;

- ny talen’ny Foibem-pitondrana ny polisim-pirenena na ny solontenany ;

- ny talen’ny Sampan-draharahan’ny fahasalamana sy ny fitsaboana na ny solontenany.

 

And. 5 - Manan-tombo eo amin’ny zo hidirana amin’ny sekolim-bahoaka ny Solofo taizan’ny Firenena sy hahazo vatsim-pianarana izy ireo ka ny habetsahan’izany dia ho feran’ny Filankevim-pirenena mikarakara ny Solofo taizan’ny Firenena, araka ny voalazan’ny rijan-teny manankery.

Amin’izay mikasika ny zaza ao amin’ny Fanabeazana Fototra, ny fepetra tondroin’ny andininy faha-3 (vaovao) amin’ny didim-panjakana laharana faha-65-321 tamin’ny 21 aprily 1965 manova ny didim-panjakana laharana faha-61-158 tamin’ny 15 marsa 1961 momba ny vonjy atao amin’ny fampianarana dia azo ampiharina amin’izy ireo.

 

And. 6 - Azo itokisana ka hametrahana ireo Solofo taizan’ny Firenena raha misy fangatahana ataon’ny mpiahy ara-dalàna na araka ny hafatrafatry ny Filan-kevi-pirenena na ny filan-kevi-paritany, ny tsangan’asa tsy miankina amin’ny Fanjakana notoavina na ny olon-tsotra manana ny antoka rehetra ilaina.

 

And. 7 - Mety hahazo fanampiana am-pitaovana na ara-bola avy amin’ny Fanjakana ireo Solofo taizan’ny Firenena araka ny tolokevitra avy amin’ny Filankevi-pirenena mikarakara ireo Solofo taizan’ny Firenena.

 

And. 8 - Ny olona rehetra na tsangan’asam-panjakana na tsy miankina amin’ny Fanjakana notoavina izay nametrahana ny Solofo taizan’ny Firenena ho fampiharana ny fepetra voalazan’ny hitsivolana laharana faha-77-041 tamin’ny 29 jona 1977 dia afaka mitaky ny fanomezana azy tambim-bola ikaontina isan’andro ny lany eo amin’ny sakafo, ny kojakoja samihafa, ny fitsaboana ary ny fitafian’ilay zaza izay iandraiketany.

Didim-pitondrana iraisan’ny Minisitry ny Fiaimpiainan’ny mpiara-belona sy ny Minisitry ny Fitantanam-bola no amerana ny totalin’izany tambim-bola izany.

 

And. 9 - Ny olona iray na tsangan’asa iray izay tsy afaka intsony hiandraikitra ny fitanana ilay zaza nankinina taminy dia mandefa amin’ny Filankevi-pirenena mikarakara ny Solofo taizan’ny Firenena na any amin’ny filankevi-paritany, taratasy fangatahana misy filazalazana ny antonantony mba ahazoana manala aminy ny andraikitra nataony.

 

And. 10 - Raha toa ka fantatry ny Filankevi-pirenena mikarakara ireo Solofo taizan’ny Firenena ny haratsiam-panahy, fanafintohinana na fikarakarana tsy mahomby atao amin’ny tenan’ilay zaza, fanembatsembanana sesilany ao amin’ny fiambenana sy fanaraha-maso ataony izay zony ara-dalàna, dia azony atao ny mangataka tatitra avy amin’ny fiahiana ny mpiara-belona notoavin’ny minisiteran’ny Fitsarana na avy amin’ny solontena ao amin’ny fahafahana arahi-maso eo ambany fahefan’ny mpitsara miadidy ny ankizy madinika eo amin’ny toerana fonenan’ilay Solofo taizan’ny Firenena ary amin’ny alalan’io mpitsara io.

 

And. 11 - Ny Minisitra miandraikitra ny Toe-piainan’ny mpiara-belona, ny Minisitry ny Fanabeazam-pirenena, ny Minisitry ny Fitantanam-bola sy ny Teti-pivoarana, ny Mpitahiry ny Kasem-panjakana sady Minisitry ny Fitsarana, ny Minisitry ny Tanora, dia samy miandraikitra, araka izay tandrify azy avy, ny fanatanterahana izao didim-panjakana izao izay havoaka amin’ny Gazetim-panjakan’ny Repoblika.

 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=