//-->

Décrets 436

VII




DECRET N° 72-446

du 25 novembre 1972

fixant les modalités d’application de la loi n° 67-028 du 18 décembre 1967

(J.O. n°875 du 30/11/72, p.3200)

DIDIM-PANJAKANA N° 72-446

tamin’ny 25 novambra 1972

mametra ny fombafomba fampiharana ny lalàna laha-rana faha 67-028 tamin’ny 18 desambra 1967 (Idem)

Article premier - Les opérations de change, les mouvements des capitaux et les règlements de toute nature entre Madagascar et l’étranger ou à Madagascar entre un résident et un non-résident sont soumis à autorisation préalable du Ministre de l’Economie et des Finances.

 

Toutefois, celui-ci peut déléguer son pouvoir à des intermédiaires agréés par lui dans les limites et conditions qui seront fixées par arrêtés et par circulaires.

 

Art. 2 - Les opérations visées à l’article premier ci-dessus ne peuvent, sauf autorisation au préalable du Ministre de l’Economie et des Finances, être effectuées que par l’entremise d’intermédiaires agréés.

 

 

Andininy voalohany - Ilàna fahazoan-dalàna mialoha avy amin’ ny Minisitry ny Toe-karena sy ny Fitantanam-bola ny fanakalozam-bola vahiny sy ny renivola atero ka alao ary ny fanefana na toy inona na toy inona ifanaovan’i Mada-gasikara amin’ny any ivelany, na eto Madagasikara ihany ifanaovan’ izay mitoetra eto sy ny tsy mitoetra.

Na dia izany aza anefa, azon’io Minisitra io amindrana fahefana izay toaviny hanelanelana araka ny faritra sy ny fetra ho tondroin’ny di-dim-pitondrana sy ny teny midina.

 

And. 2 - Voarara ny fanaovana ireo raharaha tondroin’ io andininy voalohany etsy ambony io raha tsy ampandalovina ho karakarain’ireo toavina hanelane-lana, afa-tsy raha nahazoan-dalana mia-loha tamin’ny Minisitry ny Toe-karena sy ny Fitantanam-bola.

 


Art. 3 - Les intermédiaires agréés sont chargés de veiller sous leur responsabilité au respect des prescriptions édictées par le présent décret et les textes pris pour son application, en ce qui concerne les opérations effectuées par leur entremise ou placées sous leur contrôle.

 

And. 3 - Ireo toavina hanela-nelana no asaina manao andry maso, ary anadidiana azy ireo izany, ny fanarahana ny baiko avoaka amin’izao didim-panjakana izao, mbamin’ny rijan-tenin-dalàna hatao hampiharana azy ka mika-sika ny raharaha atao amin’ny alalan’izy ireo na asaina arahiny maso.

 

Art. 4 - Pour l’application du présent décret, il faut entendre :

*      Par “ étranger ”, tous les pays autre que Madagascar ;

*      Par “ résidents ”, les personnes physiques ayant leur résidence habituelle à Madagascar et les personnes morales malgaches ou étrangères pour leurs établissements à Madagascar ;

 

*      Par “ non-résidents ”, les personnes physiques ayant leur résidence habituelle à l’étranger et les personnes morales malgaches ou étrangères pour leurs établissements à l’étranger.

And. 4 - Aoka ho fantarina fa rahefa mampihatra ity didim-panjakana ity :

*      Ny hoe : “ any ivelany ” dia izay firenena rehetra any ampitan’i Madagasikara ;

*      Ny hoe : “ mitoetra eto ”dia ny vatantenan’olona mipetraka lalandava eto Madagasikara mbamin’ny fikambanan’olona mizaka ny zo aman’andraikitra, na Malagasy izany na Vahiny, rahefa mikasika ny trano fanaovany raharaha eto Mada-gasikara ;

*      Ny hoe : “ tsy mitoetra eto ” dia vatantenan’olona mipetraka any ivelany mbamin’ny fikam-banan’olona mizaka ny zo aman’andraikitra, na Malagasy izany na Vahiny, rehefa mikasika ny trano fanaovany raharaha any am-pita.

 

Art. 5 - Sont prohibées, sauf dérogation accordée par le Ministre de l’Economie et des Finances :

*      La constitution par un résident d’avoirs à l’étranger ;

*      La détention à Madagascar par un résident de moyens de paiement sur l’étranger ;

*      L’importation et l’exportation de moyens de paiement (billets, chèques, effets) ;

 

*      L’importation et l’exportation de valeurs mobilières malgaches ou étrangères.

And. 5 - Raha tsy ahazoana fialana avy amin’ny Minisitry ny Toekarena sy ny Fitantanambola dia voaràra :

*      Ny mitoetra eto tsy hanangana fananana any ivelany ;

*      Ny mitoetra eto tsy hitana eto Madagasikara ny fienti-manefa ny any ivelany ;

*      Tsy hampiditra na hamoaka fienti-manefa (ny vola taratasy izany, ny sheky, ny sora-pahefana) ;

*      Tsy hampiditra na hamoaka taratasy fanova vola malagasy na taratasy fanova vola vahiny.

 

Art. 6 - Sont soumises à autorisation préalable du Ministre de l’Economie et des Finances les opérations ci-après :

- Les transferts ou règlements de toute nature effectués par un résidents soit à destination de l’étranger, soit à Madagascar au bénéfice d’un non résident ;

 

*      Les investissements malgaches à l’étranger ;

 

*      Les achats à l’étranger par des résidents de valeurs mobilières ;

*      Les emprunts à l’étranger ;

*      Les prêts de toute nature consentis par des résidents à des non-résidents ;

*      L’émission, l’exposition, la mise en vente, l’introduction à Madagascar de valeurs mobilières étrangères ;

*      L’importation et l’exportation d’or.

Art. 6 - Tsy maintsy ahazoan-dàlana mialoha amin’ny Minisitry ny Toe-karena sy ny Fitantanam-bola ireto fanaovan-draharaha manaraka ireto :

- Ny famindrana vola mankany ivelany na ny fanefana na toy inona na toy inona ataon’ny mitoetra eto ka alefany any am-pita na ataony eto Madagasikara ihany fa ho an’ny tsy mitoetra eto ;

*      Ny vola entin’ny Malagasy mamokatra any ivelany ;

*      Ny mitoetra eto ka mividy any ivelany taratasy fanova vola ;

*      Ny misambo-bola amin’ny any ivelany ;

*      Ny mitoetra eto ka mampisambo-bola na toy inona na toy inona amin’ny tsy mitoetra eto ;

*      Ny mamoaka taratasy fanova volan’ny any ivelany, ny mitaona amin’izany, ny miva-rotra sy ny mampiditra izany eto Madagasikara ;

*      Ny manafatra sy ny mamoaka volamena.

 

Art. 7 - Le régime des investissements étrangers à Madagascar sera fixé par arrêté du Ministre de l’Economie et des Finances.

 

And. 7 - Didim-pitondrana ataon’ ny Minisitry ny Toe-karena sy ny Fitantanam-bola no mametra ny fomba fitondrana ny vola entin’ny any ivelany mamokatra eto Madagasikara.

 

Art. 8 - Les résidents sont tenus de procéder au rapatriement, et si elles sont libellés en devises étrangères à la cession contre francs malgaches, de toutes créances sur l’étranger ou sur un non résident nées de l’exportation de marchandises, de la rémunération de services et, d’une manière générale, de tous les revenus ou produits encaissés à l’étranger ou versés par un non-résidents.

 

And. 8 - Voatery hampodian’ ny mitoetra eto ny trosa rehetra ananany any ivelany na amin’ny mitoetra eto, ary raha vola vahiny no nanondrana izany trosa izany, dia tsy maintsy atakalony amin’ny vola malagasy, izany trosa izany moa dia azo noho ny enta-barotra naondrana, noho ny valin’ny raharaha natao, ary amin’ny ankapobeny, noho ny fitomboan-karena rehetra na ny vola maty tany ivelany tany na narotsaky ny mitoetra eto.

 

Art. 9 - Les valeurs mobilières étrangères, les devises étrangères, ainsi que tous les titres représentatifs d’une créance sur l’étranger détenus à Madagascar doivent être déposés, chez un intermédiaire agréé, que ces avoirs appartiennent à un résident ou à un non-résident établi à Madagascar.

 

And. 9 - Tsy maintsy apetraka amin’ny toavina hanelanelana ny taratasy fanova vola vahiny sy ny vola vahiny takalon’entana, mbamin’ny sora-to manamarina ny fisin’ny trosa any ivelany, ka tànana eto Madagasikara, na an’ny mitoetra eto izany fananana izany na an’ny tsy mitoetra eto anefa manan-draharaha miorina eto Madagasikara.

 

Art. 10 - Les conditions dans lesquelles pourront être réalisées les opérations de change et les transferts à destination de l’étranger ou les paiements à Madagascar au profit d’un non-résident ainsi que le régime des comptes et dossiers ouverts à Madagascar au nom de non-résident seront déterminés par arrêtés du Ministère de l’Economie et des Finances.

 

And. 10 - Didim-pitondrana ataon’ ny Minisitry ny Toe-karena sy ny Fitantanam-bola no manondro ny fepetra ahazoana misahana ny fanakalozam-bola vahiny sy ny famindrana azy hankany ivelany, na ny fanefana atao eto Madagasikara ho an’ny tsy mitoetra eto, mbamin’ny fomba fitondrana ny kaonty sy ny antontan-taratasy eto Madagasikara amin’ny anaran’ny tsy mitoetra eto.

 

Art. 11 - Les importateurs et les exportateurs de marchandises sont tenus de domicilier leurs opérations d’importation et d’exportation auprès des intermédiaires agréés.

 

And. 11 - Ao amin’izay toavina ny hanelanelana no tsy maintsy tondroin’ny mpanafatra sy mpanondran’entam-barotra ho toeram-pivantanan’ny raharaha ataony momba ny raharaha ataony momba ny fanafarana sy fanon-dranana.

 

Art. 12. – Les créances en francs et en devises étrangères que les banques établies à Madagascar détiennent sur l’étranger et les engagements en francs et devises qu’elles ont à l’égard de l’étranger sont soumis au contrôle du Ministre de l’Economie et des Finances qui pourra déléguer son pouvoir à l’Institut d’émission malgache.

 

And. 12. – Ataon’ny Minisitry ny Toe-karena sy ny Fitantanam-bola andry maso ny vola frantsay na ny vola vahiny ampitrosain’ny banky miorin-dasy eto Madagasikara amin’ny any ivelany mbamin’ny vola frantsay na ny vola vahiny trosainy amin’ny any ivelany. Azon’ny Minisitry ny Toe-karena sy ny Fitantanam-bola afindra amin’ny Trano famoaham-bola malagasy izany fahefany izany.

 

Art. 13 - Les modalités d’application du présent décret feront l’objet d’arrêtés du Ministre de l’Economie et des Finances.

And. 13 - Hanaovan’ny Minisitry ny Toe-karena sy ny Fitantanam-bola didim-pitondrana ny fombafomba hampiharana an’ity didim-panjakana ity.

 

Art. 14 - Sont abrogés le décret n° 68-002 du 3 janvier 1968, le décret n°68-566 du 17 décembre 1968, le décret n° 68-567 du 17 décembre 1968, le décret n°72-148 du 20 mai 1972 et les textes pris pour leur application.

 

 

And. 14 - Foanana ny didim-panjakana laharana faha-68-002 tamin’ny 3 janoary 1968, ny didim-panjakana laharana faha-68-566 tamin’ny 17 desambra 1968, ny didim-panjakana laharana faha-68-567 tamin’ny 17 desambra 1968, ny didim-panjakana laharana faha-72-148 tamin’ny 20 mey 1972 mbamin’ireo rijan-tenin-dalàna natao hampiharana ireo.

 

Art. 15 - Le Ministre de l'Economie et des Finances est chargé de l'exécution du présent décret qui, vu l'urgence, entre immédiatement en vigueur dès affichage et publicité et sera publié au Journal Officiel de la République.

 

 

 

And. 15 - Ny Minisitry ny Toe-karena sy ny Fitantanam-bola no miandrikitra ny fanatanterahana an’izao didim-panjakana izao ka noho ny hamehana, dia manan-kery avy hatrany izany vantany vao vita peta-drindrina sy nambara ampahibemaso ary havoaka amin’ ny Gazetim-panjakan’ny Repoblika.

 

 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=