//-->

Décrets 522

Décret n° 61-242 du 26 mai 1961

Décret n° 61-242 du 26 mai 1961

fixant le montant et les conditions d’attribution des indemnités de responsabilité

allouées aux fonctionnaires des cadres et agents de l’Etat

chargés d’une gestion de deniers ou de matières

(J.O. du 02.06.61, p. 942 RTL VI)

 

Sur le rapport du Ministre des Finances ;

Vu la Constitution de la République Malgache en date du 29 avril 1959 ;

Vu la loi n° 60-003 du 05 février 1960 relative au Statut général des fonctionnaires des cadres de l’Etat ;

Vu le décret n° 61-240 du 26 mai 1960 fixant à compter du 1er juillet 1960 le régime indemnitaire des fonctionnaires des cadres de l’Etat ;

Vu l’avis du Conseil Supérieur de la Fonction publique en date du 26 avril 1961 ;

Le conseil des Ministres entendu,

Décrète :

 

Article premier - Une indemnité de responsabilité peut être allouée aux fonctionnaires des cadres et agents de l’Etat chargés d’une gestion de deniers ou de matières, en raison de la responsabilité pécuniaire qui peut leur incomber de ce fait.

Cette indemnité de responsabilité peut être de caisse, de billet age ou de magasin.

 

Art. 2 - Le montant de l’indemnité de caisse est :

a)                                                                                                                                       Pour les chefs de circonscriptions domaniales et foncières, les receveurs et inspecteurs- receveurs de l’enregistrement : de 0.50 Fr pour mille du chiffre des recettes effectuées au 31 décembre de l’année précédente sans pouvoir excéder

*      Circonscriptions de

Tananarive ………………………………………………………………………… 30.000

Majunga, Tamatave, Fianarantsoa, Diégo-Suarez, Tuléar ………………… 20.000

Antalaha, Mananjary, Morondava, Fort-Dauphin, Nossy-Be, Ambatondrazaka …..10.000

Cette indemnité n’est pas due si l’argent perçoit des remises sur perceptions.

b)                                                                                                                                       Pour les gérants des caisses d’avance et des régisseurs de recettes : 1 p.100 des fonds gérés, sans pouvoirs excéder 15.000 francs C.F.A l’an ;

c)                                                                                                                                       Pour les agents spéciaux : 1 p 100 du maximum réglementaire de la caisse, sans pouvoir dépasser 30.000 francs C.F.A l’an. Cette indemnité de caisse est cependant cumulable avec les remises pouvant résulter du recouvrement des rôles directement confiés à l’agent spécial.

Les percepteurs et percepteurs principaux des finances ne bénéficient pas de l’indemnité en cause ;

d)                                                                                                                                       Pour les agents percepteurs des centres d’immatriculation des véhicules : 1 p. 1000 des recettes effectues au 31 décembre de l’année précédente sans pouvoir excéder 15.000 francs C.F.A l’an.

 

Art. 3 - Le montant de l’indemnité de billet age est égale :

a)                                                                                                                                       A 0.50 p.1000 des sommes payées, sans pouvoir excéder 15.000 francs l’an, lorsque le paiement est effectué sur feuille d’attachement en dehors du bureau de l’agent de paiement, sur les lieux ou à proximité du lieu d’exécution des travaux ;

b)                                                                                                                                       A 0.30 p.1000 dans les autres cas, sans pouvoir excéder 15.000 francs C.F.A. l’an ;

c)                                                                                                                                       Pour les économes comptables, indemnité est de 0.50 p.1000 du montant des recettes effectuées au 31 décembre de l’année précédente sans pouvoir excéder 15.000 francs C.F.A l’an.

Dans tous les cas, l’indemnité de billet age n’est due qu’aux agents ne percevant pas par ailleurs, une indemnité de caisse.

 

Art. 4 - L’indemnité de magasin :

a)                                                                                                                                       Elle est due aux gardes-magasins des timbres fiscaux chargés du timbrage à l’Extraordinaire (lorsqu’ils ne bénéficient pas de remises sur perception) ; elle est égale à 0.25 p.1000 de l’importance du stock de figurines en compte au 31 décembre de l’année précédente, sans pouvoir excéder les maxima suivants, lorsque la valeur du stock n’excède pas : francs C.F.A l’an

25.000.000 de francs……………………………………….. 6.000

50.000.000 de francs……………………………………….. 9.000

75.000.000.de francs ………………………………………12.000

100.000.000 de francs ……………………………………..15.000

b)                                                                                                                                       Elle est due également aux gestionnaires comptables de matériel en magasin en approvisionnement et aux dépositaires- comptables de matériel en service lorsque ce matériel est effectivement détenu par le comptable.

Lorsque la valeur est inférieure à :

Francs C.F.A l’an

15.000.000. de francs ……………………………………... 3.600

25.000.000. de francs ……………………………………… 6.000

40.000.000 de francs ………………………………………. 9.000

de plus de 40.000.000 de francs………………………… 12.000

Lorsque les fonctions de dépositaire- comptable sont gestionnaire- comptable sont assurée par un même agent, indemnité la plus forte est seule allouée.

 

Art. 5 - Le présent décret qui entrera en vigueur à compter du 1er janvier 1961, annule les arrêtés du 26 juillet 1948 et leurs modificatifs, en la matière.

 

Art. 6 - Le Ministre des finances est chargé de l’exécution du présent décret qui sera publié au Journal officiel de la République malgache.

Fait à Tananarive, le 26 mai 1961

Philibert TSIRANANA

Par le Président de la République,

Chef du Gouvernement :

Le Ministre des Finances,

Paul LONGUET

 

 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=