//-->

Lois 95

LOI

 

REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA

Tanindrazana – Fahafahana – Fandrosoana

-------------------------

 

 

 

 

LOI N° 2004-014 du 19 août 2004

Portant refonte du régime des Fondations à Madagascar

 

REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA

Tanindrazana – Fahafahana – Fandrosoana

-------------------------

 

 

 

LALANA LAHARANA FAHA 2004-014 tamin’ny 19 aogositra 2004

Anavaozana ny fitsipi-pifehezana ireo Tsanganasa fanasoavam-bahoaka eto Madagasikara

 

 

 

TITRE PREMIER

CHAMP D'APPLICATION

 

Art.1 La présente loi définit le régime des Fondations reconnues d'utilité publique à Madagascar.

 

 

TITRE II

CONSTITUTION ET OBJET DES FONDATIONS

 

 

Art. 2. Aux termes de la présente loi, on entend par :

 Fondation : Personne morale de droit privé dont la création résulte, d'une part d'un acte juridique par lequel une ou plusieurs personnes physiques ou morales affectent de manière permanente des biens, droits et ressources pour la réalisation d'objectifs d'intérêt général et, d'autre part de la reconnaissance d'utilité publique par le Gouvernement.

 

 

La Fondation ainsi définie entre dans la catégorie des Fondations reconnues d'utilité publique.

 

Fondateur : Personne physique ou morale contribuant à la dotation de la Fondation à sa création.

 

 

Donation : Acte ou contrat par lequel une personne (le donateur) dispose ses biens au profit d'une autre (le donataire) qui l'accepte.

 

 

Fond de dotation ou capital : Capital de la Fondation provenant des ressources, biens ou droits affectés de manière permanente à la réalisation des objectifs de la Fondation dont seuls les revenus de la dotation peuvent être utilisés pour financer ses activités. Le Fonds de dotation comprend le capital initial et toute donation ultérieure affectée à la dotation.

 

Fonds d'amortissement : Fonds dont le principal et les revenus pouvant être générés par son placement sont décaissés pendant une période déterminée.

 

Fonds renouvelable : Fonds alimenté par des revenus, parfois réguliers, notamment les droits, amendes ou taxes affectées.

 

Fonds avec mandat de gestion : Ressources servant à financer des activités déterminées entrant dans le cadre de la mission de la Fondation dont la gestion lui est confiée sans que ces fonds ne lui soient juridiquement transférés.

 

FIZARANA I

SEHATRA AMPIHARANA

 

And.1 Izao lalàna izao no mamaritra ny fepetra mifehy ny Tsanganasa fanasoavam-bahoaka ekena ilain’ny daholobe eto Madagasikara.

 

 

TOKO II

FANORENENANA SY ANTOM-PISIAN’NY TSANGANASA FANASOAVAM-BAHOAKA

 

And.2 Amin’izao lalàna izao:

NY TSANGANASA: Fikambanana mizaka zo aman’andraikitra voafehin’
ny lalàna mikasika ny isam-bantan’olona ka ny fanorenana azy dia amin’
ny alàlan’ny, andaniny soratra araka ny lalàna amindran’ny vatantenan’olona na fikambanana mizaka zo aman’andraikitra iray na maromaro amin’ny fomba fanomezana tanteraka ny fananana, zo sy harena hanatanterahana ny zava-kendren’ny tombontsoan’ny daholobe ary, ankilany ny fanekena avy amin’
ny Governemanta fa ilain’ny daholobe.

Ny Tsanganasa fanasoavam-bahoaka voasoritra toa izany dia miditra amin’
ny sokajin’ireo Tsanganasa fanasoavam-bahoaka ekena fa ilain’ny daholobe.

 

MPANORINA: Vatantenan’olona na fikambanana mizaka zo aman’andraikitra mandray anjara amin’ny fanomezana ny Tsanganasa fanasoavam-bahoaka eo ampanorenana azy.

 

FANOMEZANA: zavatra atao na fifanarahana nataon’ny olona iray (ny mpanolotra) hanomezana ny fananany ho an’ny olona iray hafa (ny notolorana) izay manaiky izany.

 

TAHIRY NOMENA NA RENIVOLA: Renivolan’ny Tsanganasa avy amin’ny loharanonkarena, fananana na zo nomena tanteraka hanatanterahana ireo zava-kendren’ilay Tsanganasa ka ny vola miditra azo avy aminy ihany no azo ampiasaina hamatsiana ireo asany. Ny tahiry nomena dia ahitana ny renivola tamboalohany sy ireo tolotra rehetra tao aoriana natao ho fanomezana.

 

 

TAHIRY FAMPIVERENANA MIANDALANA: Vola izay ny renivola sy ny vola miditra azo avy amin’ny fametrahana petrabola dia avoaka mandritra ny fotoana voafetra.

 

 

TAHIRY AZO HAVAOZINA: Vola vatsian’ny vola miditra, indraindray isam-banimpotoana, indrindra ireo haba, lamandy, hetra voatokana.

 

TAHIRY MIARAKA AMIN’NY FANOMEZAM-PAHEFAM-PITANTANANA: loharanonkarena natao hamatsiam-bola ny hetsika voafaritra tafiditra amin’
ny adidy aman’andraikitry ny Tsanganasa ka izay no mitantana izany kanefa io vola io dia tsy afindra aminy araka ny lalàna.

 

Art.3. La Fondation reconnue d’utilité publique est créée selon la procédure ci-après :

 Par acte authentique, les Fondateurs s’engagent à doter de façon permanente et gratuite la Fondation d’un capital initial dont le montant ne peut être inférieur au montant prescrit à l’article 30, et déterminent les conditions attachées à leurs donations.

 

Les statuts de la Fondation, en tant que personne morale de droit privé à but non lucratif, sont soumis pour approbation et agrément en vue de la reconnaissance d’utilité publique.

 

La reconnaissance d’utilité publique est octroyée par décret pris en conseil de gouvernement, sur présentation d’un dossier d’agrément.

 

La demande de reconnaissance d’utilité publique présentée par deux, au moins, des Fondateurs est déposée auprès du Ministère chargé de l’intérieur, avec copie pour le Ministère chargé des Finances et le Ministère en charge du secteur d’activité concerné.

 La demande sera accompagnée des pièces ci-après :

 L’acte authentique consignant l’engagement des Fondateurs à transférer les ressources financières destinées à constituer le capital initial de la Fondation ;

Trois exemplaires des statuts.

 

Un dossier indiquant l'identité complète et la nationalité des Fondateurs,

 Le décret portant reconnaissance d'utilité publique est publié au Journal officiel de la République,

Le Gouvernement dispose d'un délai de six mois pour statuer sur le mérite d'une requête en reconnaissance d'intérêt public en faveur d'une Fondation.

La reconnaissance d'utilité publique peut être retirée, par décret pris en conseil de Gouvernement, en cas d'infractions à la présente loi ou violations des statuts ou de modifications de statuts lorsque de telles violations ou modifications portent gravement préjudice à la Fondation ou à l'intérêt public.

 Le retrait d'agrément doit être motivé ; il est susceptible de recours devant la juridiction administrative.

 

En cas de retrait de la reconnaissance d'utilité publique, et si l'acte n'est pas annulé ou si aucun recours n'est formé, la procédure de dissolution de la Fondation est déclenchée.

 

 Le Gouvernement, par l'entremise du Ministère de l'Intérieur, du Ministère chargé des Finances et/ou du Ministère en charge du secteur d'activité concerné de la Fondation, est notifié de toute modification des statuts.

 

And.3 Ny Tsanganasa ekena fa ilain’ny daholobe dia aorina araka ny paika arahina manaraka etoana:

Amin’ny sora-panekena notoavina, ireo Mpanorina dia manome toky fa hanolotra tanteraka sy maimaimpoana amin’ny Tsanganasa ny renivola amboalohany ka ny tentiny dia tsy latsaky ny tentina voalazan’ny andininy faha-30, sy mamaritra ireo fepetra mifandraika amin’ny fanomezan’izy ireo.

 

Ireo Sata mifehy ny Tsanganasa, noho izy fikambanana mizaza zo aman’andraikitra voafehin’ny lalàna mifehy ny isambatan’olona, dia tsy maintsy mahazo fankatoavana sy fanomezan-dàlana ho amin’ny fanekena fa ilain’ny daholobe..

Ny fanekena fa ilain’ny daholobe, dia omena amin’ny alalan’ny didim-panjakana raisina manoloana ny Filankevitry ny Governemanta, amin’ny fanolorana ny antotantaratasy fanomezan-dàlana.

Ny fangatahana ny fanekena fa ilain’ny daholobe atolotry ny roa farafahakelin’ny mpanorina dia apetraka ao amin’nyMinisitera mindraikitra ny Fitantanam-bola sy ny Minisitera miandraikitra sy sehatrasa voakasika. Ampiarahana amin’ny fangatahana ny antotan-taratasy manaraka etoana:

 

Ny soratra araka ny lalàna milaza ny fanomezan-tokin’ireo Mpanorina fa hamindra ny loharanom-bola ho renivola voalohan’ny Tsanganasa;

 

Dika mitovo telo amin’ny Sata mifehy;

 

Antotan-taratasy manambara ny mombamomba sy ny zompirenen’ireo Mpanorina. Ny didim-panjakana mitondra ny fanekena fa ilain’ny daholobe dia avoaka amin’ny gazetim-panjakan’ny Repoblika.

 

Manana fe-potoana enim-bolana ny Governemanta hanapahana raha mendrika ny fanekena fa ilain’ny daholobe ny fangatahan’ny Tsanganasa iray.

 

Ny fanekena fa ilain’ny daholobe dia azo tsoahina, amin’ny alalan’ny didim-panjakana raisina manoloana ny Filankevitry ny Governemanta, raha misy ny tsy fandikana ity lalàna ity na ny tsy fanarahana ireo Sata mifehy na fanovana ny Sata mifehy raha toa ireo tsy fanarahana na fanovàna ireo ka misy fiantraikany goavana amin’ny Tsanganasa na ny tombotsoam-bahoaka.

Ny fanesorana ny fanomezan-dàlana dia tsy maintsy arahin’antony; azo entina manoloana ny fitsarana momba ny ady amin’ny fanjakana izy io.

 

Raha misy ny fanesorana ny fanekena fa ilain’ny daholobe, ary raha tsy nofoanana izy io na tsy nisy ny fitoriana dia atomboka ny paika arahina mikasika ny fandravana ny tsanganasa.

 

Ny Governemanta, amin’ny alàlan’ny Minisiteran’ny Atitany, ny Minisitera miandraikitra
ny Fitantanam-bola sy/na ny Minisitera miandraikitra ny sehatrasa voakasiky ny tsanganasa, dia ampahafantarina izay fanovàna rehetra momba ny Sata mifehy.

 

Art 4. La Fondation détermine son (ou ses) champ(s) d'activités spécifiques et justifie la pertinence de son projet. Les domaines suivants inter alia peuvent être concernés : l'éducation, la santé, l'environnement, le social et l'humanitaire, les sports, les arts et la culture.

 

And.4: Ny tsanganasa no mamaritra ny (na ireo) sehatra iasany manokana sy manamarina ny mahasahaza ny tetikasany. Ny sehatra manaraka etoana inter alia dia mety ho voakasika: ny fampianarana, ny fahasalamana, ny tontolo iainana, ny fiarahamonina sy ny mahaolona, ny fanatanjahantena, ny zavakanto sy ny kolontsaina.

Art.5. La Fondation s'engage à exercer ses activités de manière désintéressée et dans le respect des lois et règlements de la République.

 Elle est respectueuse des principes universels des droits de l'homme,

 Elle s'abstiendra de toute immixtion, sous quelque forme que ce soit, dans les affaires politiques de la République.

 

And.5 Manome toky ny Tsanganasa fa hanatanteraka ny asany amin’ny tsy fitiavantena sy anatin’ny fanajana ny lalàna sy ny didy amam-pitsipiky ny Repoblika.

Tsy maintsy manaja ny fenitra maneran-tany momba ny zon’olombelona izy.

 

Tsy azony atao mihitsy na amin’ny endriny inona na amin’ny endriny inona, ny mitsabaka amin’ny raharaha politika amin’ny Repoblika.

 

TITRE III

ORGANISATION ADMINISTRATIVE

 

 

CHAPITRE PREMIER

 

Structures et fonctions

 

 Art.6. Le Conseil d’Administration est l’organe d’orientation et d’administration de la Fondation. A ce titre, il est habilité à accomplir tous actes d’administration et de gestion au nom de la Fondation.

 

Il est chargé de définir les objectifs de la Formation, d’orienter ses interventions et veille à la réalisation de ses objectifs. Il prend toutes mesures nécessaires à cet effet.

 

FIZARANA III

FANDAMINANA ARA-PANDRAHARAHANA

 

TOKO 1

FIRAFITRA SY FAMPANDEHANANA

 

And.6 Ny Filankevim-pitantanana ny no rantsana mpitarika sy mpitantana ny tsanganasa. Amin’izany, izy no afaka manatanteraka ny asa fandraharahana sy ny fitantanana amin’ ny anaran’ny tsanganasa.

 

Izy no miandraikitra ny famaritana ireo zava-kendren’ny tsanganasa, manori-dàlana
ny hetsika atao ary manaramaso ny fanatanterahana ireo zava-kendrena. Raisiny ny fepetra rehetra ilaina ho amin’izany.

 

Art.7. La Direction exécutive est chargée de réaliser les objectifs de la Fondation, et met en œuvre les programmes d’action et de financement approuvés par le Conseil d’administration.

 

And.7 Ny Foibem-pitondrana mpanatanteraka no miandraikitra ireo zava-kendren’ny tsanganasa, ary manatanteraka ny fandaharanasa momba ny hetsika atao sy ny famatsiam-bola nakatoavin’
ny Filankevim-pitantanana.

 

Art. 8. Le Conseil d’Administration, agissant comme organe d’orientation, sur proposition de la Direction exécutive, entre autres :

 

1.       Arrête les programmes d’intervention prioritaires de la Fondation ;

2.       Approuve les critères de sélection des financements susceptibles d'être octroyés par la Fondation ;

3.       Approuve conformément à ces critères, les programmes d'action et de financement ;

4.       Définit les politiques générales de la Fondation ;

 

5.       Approuve annuellement le rapport moral et financier ;

6.       Approuve les comptes de l'exercice clos ;

7.       Fixe les règles de passation des marchés pour les projets financés par la Fondation ;

8.       Veille à ce que la raison d'être de la Fondation soit préservée.

 

And.8 Ny Filankevim-pitantanana, miasa toy ny rantsamangaika mpanori-dàlana, avy amin’ ny tolokevitry ny Foibem-pitondrana mpanatanteraka dia, ankoatra ny zavatra hafa:

1.                          manapaka ireo fandaharanasan’ny tsanganasa irotsahana mialoha;

 

2.                          mankatoa ireo toro-fenitra fifantenana ny famatsiam-bola mety hatolotry
ny tsanganasa

3.                          mankatoa araka ireo toro-fenitra, ireo fandaharanasa momba ny hetsika atao sy ny famatsiam-bola;

4.                          mamaritra ny politika ankapoben’ny tsanganasa;

 

5.                          mankatoa isan-taona ny tatitra ara-moraly sy ara-bola;

6.                          mankatoa ny kaontim-piasana nofaranana

7.                          mametraka ny fitsipika fifanekem-barotra ho an’ireo tetikasa vatsian’ny tsanganasa vola;

8.                          mitandrina mba ho voaaro hatrany ny antom-pisian’ny tsanganasa;

 

Art.9. Le Conseil d'administration, agissant comme organe d'administration et de gestion, peut déléguer certains de ses pouvoirs au président du Conseil d'administration, à des comités spécialisés ou à la direction exécutive dans les conditions et limites qu'il fixe dans le règlement intérieur de la Fondation à l'exception des décisions suivantes :

 

 

  1. Les statuts de la Fondation ainsi que les modifications qui y sont apportées ;
  2. Le règlement intérieur, le règlement financier et le manuel d'opérations, ainsi que les modifications ultérieures ;
  3. L'organigramme et le règlement général du personnel, proposés par le Directeur exécutif ;
  4. La nomination du Directeur exécutif et l'établissement de son contrat de travail ;
  5. Les décisions de se porter caution et donnant l'aval à des emprunts ainsi que tout hypothèque sur les biens de la Fondation, sur proposition du Directeur exécutif ;
  6. Le budget de la Fondation sur proposition du Directeur exécutif ;

 

  1. Le rapport annuel du Conseil d'administration ;
  2. Le rapport général et les rapports spéciaux du commissaire aux comptes ;
  3. Les libéralités faites à la Fondation et les conditions y afférentes ;
  4. La dissolution de la Fondation ou la fusion ;
  5. La création de représentations ;
  6. Les questions touchant les administrateurs ;
  7. La désignation des commissaires aux comptes et d'auditeurs ;
  8. Le suivi des recommandations de l'audit.

 

And.9 Ny Filakevim-pitantanana, miasa toy ny rantsamangaika manatanteraka ny asa fandraharahana sy ny fitantanana, dia afaka mampita ny fahefany sasany amin’ny Filohan’ny filankevim-pitantanana, amin’ny kaomity manokana na amin’ny foibem-pitondrana Mpanatanteraka ao anatin’ny fepetra sy amparafaritra izay nofaritany ao amin’ny Fitsipika anatiny momba ny tsanganasa, ankoatra ireo fanapahana manaraka etoana:

 

1.       ireo Sata mifehy ny Tsanganasa sy ireo fanovana natao taminy;

 

2.       ny Fitsipika anatiny, ny fitsipika ara-bola sy ny bokim-paikady fanatanterahana, sy ireo fanovana azy ao aoriana koa;

3.       ny fandaminandrafitra sy Fitsipika ankapobeny momba ny mpiasa, atolotry ny Foibem-pitondrana Mpanatanteraka;

4.       ny fanendrena ny Tale Mpanatanteraka sy ny famolavolana ny fifanekena momba ny asany;

5.       ireo fanapahan-kevitra mikasika ny fanomezana antoka sy fankatoavana ireo findramam-bola ary koa ny fanaovana antoka ny fananan’ny tsanganasa, araka ny tolokevitry ny Tale Mpanatanteraka;

6.       ny tetibolan’ny tsanganasa araka no tolokevitry ny Tale Mpanatanteraka;

7.       ny tatitra isan-taonan’ny Filankevim-pitantanana;

8.       ny tatitra ankapobeny sy ireo tatitra manokan’ny Mpanamarikaonty;

 

9.       ny fanomezana atolotra ny tsanganasa sy ireo fepetra mikasika izany;

10.   ny fandravana ny tsanganasa na ny fandravonana;

11.   ny fanorenana sampanasa mpisolotena;

12.   ny mikasika ireo Mpitantana;

13.   ny fanendrena ireo mpanamarin-kaonty sy mpanamarim-bokatra

14.   ny fizohiana ireo torohevitry ny fanamarinam-bokatra.

 

Art .10. Sans préjudice des pouvoirs que le Conseil d'administration lui délègue dans le cadre de l'article 9, le Directeur exécutif exerce les attributions suivantes :

 

  1. Il est le chef du personnel, dans les conditions fixées par le règlement intérieur et le règlement général du personnel ;
  2. Il autorise toutes études spécifiques ou assistance locale ou extérieures nécessaires à la bonne réalisation des projets financés par la Fondation ;
  3. Il recrute le personnel suivant les procédures établies dans le Manuel d'opération conformément à l'organigramme ;
  4. Il décide l'ouverture au nom de la Fondation tant à Madagascar qu'à l'étranger de tout compte de chèques postaux et auprès d'institutions financières, tous comptes de dépôt, comptes courants ou comptes d'avances sur titre ;

 

  1. Il conclut les contrats nécessaires au fonctionnement de la Fondation ;
  2. Il établit et tient les comptes de la Fondation ;
  3. Il établit les rapports moraux et financiers à présenter au Conseil d'administration.

 

And.10 Amintsim-pahatohinana ireo fahefana nampitain’ny Filankevim-pitantanana araka ny andininy faha-9, ny Tale Mpanatanteraka dia manatanteraka ny anjara andraikitra manaraka etoana:

 

1.       Izy no lehiben’ny mpiasa, araka ireo fepetra voafaritry ny Fitsipika anatiny sy ny Fitsipika ankapobeny mifehy ny Mpiasa;

2.       Izy no manome alàlana ny ny fanadihadiana manokana rehetra na ny fanampiana eo antoerana na ivelany ilaina mba hanatanterahana tsara ireo tetikasa vatsian’ny tsanganasa vola;

3.       Izy no mampiditra mpiasa araka ny paika arahina novolavolaina anaty bokim-paikady fanatanterahana araka ny fandaminan-drafitra;

4.       Izy no manapaka ny fanokafana amin’ny anaran’ny tsanganasa na eto Madagasikara na any ivelany ny kaonty rehetra momba ny solovola paositaly sy any amin’ireo andrim-pitondrana ara-bola, ny kaonty fametraka, ny kaonty fampiasa andavanandro na kaonty lefilany amin’ny taratasy fanamarinan-jo;

5.       Izy ny manapaka amin’ny fifanarahana ilaina hampandehanana ny tsanganasa;

6.       Izy no mamolavola sy mitana ny kaontin’ny tsanganasa;

7.       Izy no mamolavola ireo tatitra ara-moraly sy ara-bola atolotra eo anoloan’ny Filankevim-pitantanana.

 

CHAPITRE II

Composition du Conseil d'administration

 

Art.11. Le Conseil d'administration de la Fondation se compose de sept membres au moins et de quinze membres au plus.

 Les membres du Conseil d'administration sont choisis parmi les personnalités dont les qualités et les compétences relèvent des domaines d'intervention de la Fondation et répondent aux conditions posées par les statuts.

 Les administrateurs, qui sont exclusivement des personnes physiques, siègent intuitu personae au sein du Conseil d'administration.

 

TOKO II

NY MPIKAMBANA AMIN’ NY FILANKEVIM-PITANTANANA

 

And.11 Ny Filankevim-pitantanana ny tsanganasa dia ahitana mpikambana fito farafahakeliny ary mpikambana dimy ambinifolo farafahabetsany.

Ireo mpikambana ao amin’ny Filankevim-pitantanana dia fidiana amin’ireo olomanankaja ka ny famendrehany sy ny fahaiza-manaony dia mikasika ny sehatra irotsahan’ny tsanganasa ary koa mahavaly ireo fepetra apetraky ny Sata mifehy.

Ireo Mpitantana, izay tsy misy afatsy vatantenan’olona ihany, dia mitoetra amin’ny tenany mahaizy azy manokana ao amin’ny Filankevim-pitantanana.

Art.12. Les administrateurs sont élus selon les règles déterminées par les statuts et le règlement intérieur. A la création de la Fondation, les Fondateurs nommeront conjointement les premiers administrateurs.

And.12 Fidiana araka ny fitsipika voafaritry ny Sata mifehy sy ny Fitsipika anatiny ireo Mpitantana. Amin’ny fanorenana ny tsanganasa, ireo mpanorina dia miara-manendry ireo Mpitantana voalohany.

 

Art.13. Nul n'est éligible aux fonctions d'administrateur, s'il a fait l'objet, à Madagascar ou à l'étranger, d'une condamnation pour crimes et délits sauf pour délits d'imprudence.

And.13 Tsy azo fidiana ho Mpitantana izay olona, na teto Madagasikara na tany ivelany, efa voasazy noho ny heloka be vava na heloka tsotra, afatsy ny ireo nisazy heloka tsotra noho ny tsy fitandremana.

Art.14. La durée du mandat des administrateurs est de cinq ans maximum renouvelable une seule fois.

And.14 Dimy taona ny faharetan’ny fe-potoana iasan’ireo Mpitantana raha be indrindra ary azo avaozina indray mandeha ihany.

 

Art.15. Un poste d'administrateur est déclaré vacant dans les conditions définies par les statuts et/ou le règlement intérieur.

 Un administrateur s'expose à la révocation pour juste motif notamment s'il a celé des faits constitutifs de cas d'incompatibilité ou de conflit d'intérêt.

And.15 Ambara fa banga ny toeran’ny Mpitantana iray araka ireo fepetra voafaritry ny Sata mifehy sy/na ny Fitsipika anatiny.

Ny Mpitantana iray dia mety ho voaroaka noho ny antony marina indrindra raha nanafian-javatra mitarika tsy fahafaha-miaraka na fiadian-tombontsoa izy.

CHAPITRE III

Obligations particulières de l'administrateur

 

 

Art.16. La responsabilité civile des administrateurs pourra être engagée à raison de préjudice, par eux causé à la Fondation consécutivement à dès infractions aux dispositions législatives et réglementaires, à des violations des statuts et à des fautes personnelles de gestion selon les règles du droit commun.

 

TOKO 3

ADIDY MANOKAN’NY MPITANTANA

 

 

And.16 Ny andraikitra an’olontsotra araka ny lalàna dia azo toriana mikasika ireo Mpitantana noho ny fahavoazana, izay avy aminy, nianjady amin’ny tsanganasa taorian’ny fandikana ireo fepetry ny lalàna sy ny didy amam-pitsika, ny tsy fanarahana ny Sata mifehy sy ny fahadisoana avy amin’ny tenany manokana mikasika ny fitantanana araka ny fitsipiky ny fehezan-dalàna iraisana.

 

Art.17. Les fonctions d'administrateur sont exercées à titre bénévole, Toutefois, les administrateurs seront remboursés des frais encourus dans l'exercice de leurs fonctions dans les conditions déterminées par le règlement intérieur.

 

And.17 Maimaimpoana ny asan’ny Mpitantana. Na izany aza, averina araka ny fepetra voafaritry ny Fitsipika anatiny ny volan’ny Mpitantana laniny tamin’ny fanatanterahana ny asany .

 

Art.18. La Fondation ne peut accorder de prêts, de découverts en compte courant, de subventions ni de libéralités directement ou par personne interposée aux membres du Conseil d'administration, de la Direction exécutive, aux commissaires aux comptes ou aux gestionnaires de fonds.

 

 

De même, la Fondation ne peut se porter caution ni donner aval à des engagements pris par eux envers les tiers, Cette interdiction s'étend aux conjoints, aux parents et alliés jusqu'au quatrième degré inclus.

 

Les actes pris en violation des interdictions édictées aux alinéas précédents sont nuls et de nul effet. Les bénéficiaires et les auteurs de tels actes sont passibles de dommages-intérêts envers la Fondation sans préjudice des sanctions disciplinaires.

 

And.18 Ny tsanganasa dia tsy afaka manao fampindramam-bola, vatsim-bola amin’ny kaonty andavanandro, fanampiana na fanomezana mivantana na amin’ny alalan’ny olon-kafa ho an’ireo mpikambana ao amin’ny Filakevim-pitantanana, ny foibem-pitondrana mpanatanteraka, ny Mpanamari-kaonty na amin’ireo mpitantana ny vola entimihetsika.

 

Toa izany koa, tsy afaka manome antoka na mankatoa amin’
ny fanomezantoky noraisin’izy ireo manoloana ny olonkafa ny tsanganasa. Io fandraràna io dia mihatratra ny vadin’izy ireo, ny havany sy havan-tetezina hatramin’ny antoana fahaefatra.

 

Ireo zavatra natao tamin’ny fandikana ireo fandraràna voalazan’ireo andalana tetsy aloha dia foana ary tsy misy vokany. Ireo mpisitraka sy ny nanao izany zavatra izany dia azo itakian’ny tsanganasa onitra ankoatra ireo sazy ara-pitsipika.

 

 

Art.19. Les contrats de prestation de services conclus entre les Fondateurs/donateurs ou leurs représentants et la Fondation sont soumis à l'autorisation préalable du Conseil d'administration et communiqués aux commissaires aux comptes qui établissent un rapport spécial à ce titre. Tous les bailleurs/donateurs de la Fondation concernée sont destinataires de ce rapport spécial.

 

And.19 Ireo fifanarahana momba ny fanaovan’asa nifaneken’ny Mpanorina/Mpanolotra na ireo solotenany sy ny tsanganasa dia mila fanomezan-dàlana mialoha amy amin’ny Filankevim-pitantanana ary ampitaina amin’ireo Mpanamari-kaonty izay mamolavola tatitra manokana ho amin’izany. Omena io tatitra manokana io ireo Mpanorina/Mpanolotra rehetra
ny tsanganasa voakasika

 

CHAPITRE IV

Fonctionnement du Conseil d'administration

 

 

Art.20. Le Conseil d'administration se réunit aussi souvent que les affaires de la Fondation l'exigent, mais au moins une fois par an en session ordinaire sur convocation écrite comportant un ordre du jour du président ou le cas échéant du vice-président ou à la demande du tiers des administrateurs.

 

Des sessions extraordinaires peuvent se tenir dans les mêmes formes.

 

TOKO 4

FAMPANDEHANANA NY FILANKEVIM-PITANTANANA

 

 

And.20 Mivory ny Filankevim-pitantanana araka izay itakian’ny raharahan’ny tsanganasa izany, nefa farafahakeliny indray mandeha isantaona dia misy ny fotoam-pivoriana ara-potoana antsoina antaratasy ataon’ny filoha na raha ilaina ataon’ny filoha lefitra misy ny laha-dinika, na noho ny fangatahin’ny ampahatelon’ny Mpitantana.

 

Azo atao ihany koa araka, ireo endrika ireo, ny fivoriana tsy ara-potoana.

 

Art.21. La première réunion de l'exercice du Conseil d'administration se tient dans les trois mois qui suivent la clôture des états financiers. Le Conseil d'administration ne peut délibérer que sur les questions inscrites à l'ordre du jour.

 

And.21 Atao anatin’ny telo volana manaraka ny fanakatonana ny toe-bola ny fivoriana voalohany amin’ny fotoam-piasan’ny Filankevim-pitantanana. Tsy afaka manapa-kevitra afatsy amin’ireo fanontaniana misoratra anatin’ny laha-dinika ihany ny Filankevim-pitantanana.

 

 Art.22. Le Conseil d'administration délibère valablement avec la participation de la majorité au moins de ses membres. Aucune représentation n'est autorisée.

And.22 Ny fanapahan-kevitra dia raisina amin’ny maro an’isan’ireo vaton’ny mpikambana mandray anjara. Raha misy ny fitovian’ny vato, ny vaton’ny Filohan’ny Filakevim-pitantanana na ny Filoha mitarika ny fivoriana no mavesadanja.

Art.23. Les décisions sont prises à la majorité des voix des membres participants. En cas de partage de voix, celle du président du Conseil d'administration ou du président de séance est prépondérante.

 

Le directeur exécutif assiste, avec voix consultative, aux réunions du Conseil d'administration et des Comités dont il assure le secrétariat et prépare les décisions.

 

And 23- Ny fanapahan-kevitra dia raisin’ny maro an’isa amin’ireo vaton’ny mpikambanamandray anjara. Raha misy fitovian’ny isam-bato dia izay iandanian’ny filohan’ny filan-kevim-pitondrana na ny filoha mitarika ny fivoriana no mavesa-danja.

Manatrika ny tale mpanatanteraka, ho fakan-kevitra, amin’ny fivorian’ny Filankevim-pitantanana sy ireo kaomity izay iandraiketany ny fitanana antsoratra sy ny famolavolana ireo fanapahana.

Art.24. Un quorum renforcé des trois quarts des administrateurs ainsi qu'une majorité qualifiée des deux tiers des voix sont nécessaires pour statuer sur des décisions relatives à la désignation d'un administrateur ainsi que pour la nomination et le remplacement du Commissaire aux comptes et de son suppléant.

 Il en est de même pour les amendements aux statuts et au règlement intérieur et les décisions portant sur la dissolution de la Fondation. L'autorisation expresse des Fondateurs est requise au préalable pour la décision de dissolution à peine de nullité, laquelle leur doit être notifiée.

And.24 Ampahan’isa be ilaina amafisina ho telo ampahaefatry ny Mpitantana ary koa maro an’isa aminà roa ampahatelon’ny vato no ilaina handraisana ireo fanapahana mikasika ny fanendrena Mpitantana iray, toa izany koa ny fanendrena na fanoloana ny mpanamarikaonty na ny mpanampy azy.

 

Toy izany ihany koa ny momba ireo fanovana ny Sata mifehy sy ny Fitsipika anatiny ary ireo fanapahana mikasika ny fandravàna ny tsanganasa. Ilaina mialoha ny fanomezan-dàlana mazava avy amin’ireo mpanorina mikasika ny fanapahana fandravàna mba tsy ahafoana izany, ampahafantarina azy izany.

 

Art.25. Un administrateur doit révéler à ses pairs tout fait le concernant et constituant un conflit d'intérêt existant ou potentiel entre ses intérêts personnels ou professionnels et ceux de la Fondation pour une affaire donnée. L'administrateur concerné n'assistera pas aux délibérations ni ne participera au vote relatif à l’affaire.

And.25 Ny Mpitantana iray dia tsy maintsy mampahafantatra ireo namany izay rehetra mikasika azy sy mitarika adin-tombontsoa misy na mety hisy eo amin’ny tombontsoany manokana na momba ny asam-pivelomany sy ny tombontsoan’ny Tsanganasa amin’ny raharaha iray.

Tsy manatrika ny fanapahana ary tsy mandray anjara amin’ny latsabato mikasika io raharaha io ny Mpitantana voakasika dia.

 

Art.26. Le Conseil d'administration élit tous les deux ans parmi ses membres, à sa première réunion, un président, un vice­-président et un trésorier.

And.26 Mifidy isaky ny roa taona amin’ireo mpikambana ao aminy ny Filakevim-pitantanana, amin’ny fotom-pivoriany voalohany, Filoha iray, Filoha lefitra iray ary Mpitam-bola iray.

 

Art.27. Le président du Conseil d'administration suit la marche des affaires de la Fondation et veille à l'exécution de toutes les décisions du Conseil d'administration.

 Il a le pouvoir d'ester en justice ainsi que de représenter la Fondation dans les rapports avec les tiers concurremment avec la Direction exécutive.

 

Il préside les séances du Conseil d'administration. Le vice-­président remplace le président et exerce tous les pouvoirs et fonctions de ce dernier en cas d'absence ou d'empêchement de celui-ci.

 

And.27 Ny Filohan’ny Filankevim-pitantanana no manaramaso ny fizotry ny raharahan’ny tsanganasa ary manaraka ny fanatanterahana ireo fanapahana rehetra noraisin’ny Filakevim-pitantanana.

Izy ny afaka mitory eo anatrehan’ny fitsaràna ary misolo tena, miaraka amin’ny foibem-pitondrana mpanatanteraka, ny tsanganasa amin’ny fifandraisana amin’ny olonkafa.

 

Izy no mitarika ireo fotoam-pivorian’ny Filankevim-pitantanana. Ny Filoha lefitra no misolo ny Filoha ary manatanteraka ireo fahefana rehetra sy ny asan’ito farany raha tsy eo izy na misy tsy fahafahany.

 

 

TITRE IV

DISPOSITIONS FINANCIERES

 

CHAPITRE PREMIER

Ressources

 

Art.28. Les ressources de la Fondation sont constituées par :

- Les dons et legs ;

- Les donations publiques et privées d'origine nationale et

Internationale ;

- Les fonds d'aide extérieurs ;

- Les produits de placement ;

- Les produits de valorisation de ses biens meubles et immeubles ;

- Les produits des prestations de service fournis par la Fondation ;

- Les recettes exceptionnelles ;

- Les subventions.

 

FIZARANA IV

FEPETRA ARA-BOLA

 

TOKO 1

LOHARANONKARENA

 

And.28 Ny loharanonkarenan’ny tsanganasa dia:

- ny fanomezana sy lova natolotra

- ny fanoloram-pananam-panjakana na tsy miankina avy eto amin’ny firenena na iraisam-pirenena

- ny vola fanampiana avy any ivelany

- ny vokatry ny fametrahana petrabola

- ny vokatry ny fampamokarana ny fanana-mihetsika sy ny fananan-tsy mihetsika.

- ny vokatry ny asa nataon’ny tsanganasa

- ny vola miditra tsy ampoizina

- ny fanampiana

 

Art.29. La Fondation est admise à gérer les divers types de fonds tels qu'ils sont définis à l'article 2.

 

And.29. Afaka mitantana ireo karazana vola entimihetsika samihafa izay voafaritry ny andininy faharoa ny tsanganasa.

Art.30. Le capital initial de la Fondation ne peut être inférieure à six milliards de francs malagasy ou (1 200 000 000 Ariary). Ce montant sera révisé en tant que de besoin par décret pris en conseil de Gouvernement. Des donations ultérieures peuvent être reçues et incorporées au capital initial de la Fondation, telle que définie à l'article 2.

 

And.30 Ny vola entimihetsika amboalohany ny tsanganasa dia tsy azo atao latsaky ny enina lavitrisa iraimbilanja malagasy (1 200 000 000 Ariary) . Azo ovaina araka izay ilàna azy io tentina io amin’ny alalan’ny didim-panjakana raisina eo anoloan’ny Filankevitry ny Governamanta.Azo raisina sy ampidirina amin’ny vola entimihetsika amboalohan’ny tsanganasa ireo fanomezam-pananana misy ao aoriana, araka ny voafaritry ny andininy faha-2.

 

 

CHAPITRE II

 

Gestion des ressources

 

 

Art.31. Toutes les ressources disponibles de la Fondation sont affectées en priorité au financement des activités entrant dans le cadre de sa mission pour justifier son statut d'utilité publique.

 

 

TOKO II

FITANTANANA NY LOHARANONKARENA

 

And.31 Ireo loharanonkaren’ny tsanganasa rehetra azo ampiasaina dia afindra mialohan’ny rehetra ho amin’ireo hetsika tafiditra anatin’ny andraikiny mba hanamarinana ny sata maha-ilain’ny daholobe azy.

 

Art.32. La Fondation doit se conformer aux normes de gestion les plus élevées et disposer des outils de qualité : manuel d'opérations ; manuel de financement ; conventions de gestion de fonds ; code de déontologie interne et autres documents de référence pertinents.

 

And.32 Ny tsanganasa dia tsy maintsy manaraka ny fenitry ny fitantanana avo lenta ary manana ireo fitaovana tsara indrindra: bokim-paikady ara-pamatsia-mbola; fifanarahana momba
ny fitantanana ny vola; fitsipipifehezan’ny haiadidy anatiny ary ireo tahirim-pahalalàna fitsiahy ilaina.

 

Art.33. Les dons et legs, subventions et généralement toute contribution ne doivent pas créer des charges exorbitantes pour la Fondation ni compromettre son indépendance de gestion. La Fondation peut refuser une donation à ce titre.

 

And.33 Ny fanomezana sy lova, fanampiana ary ny fandraisana anjara amin’ny ankapobeny dia tsy tokony hitarika vesatra goavana ho an’ny tsanganasa na manohina ny tsy fiankinam-pitantanany. Afaka mandà ny fanomezam-pananana ny tsanganasa amin’izany.

 

Art.34. Les Fondateurs et bailleurs/donateurs disposent de la faculté de subordonner l'affectation de ressources à la Fondation, au titre de la dotation ou à d'autres fins, à des conditions dont celles susceptibles de provoquer la révocation de leur donation.

 

And.34 Ireo Mpanorina sy mpamatsy vola/mpanolotra dia afaka mametraka amin’ny famindrana
ny loharanonkarena amin’ny tsanganasa, natao fanomezana na zavatra hafa, fepetra izay mety hitarika ny fanafoanana ireo fanomezany.

 

Art.35. La Fondation est tenue de se conformer aux conditions d'utilisation des ressources établies par les donateurs.

 

And.35 Ny tsanganasa dia tsy maintsy manaraka ireo fepetra ampiasaina ny loharanonkarena novolavolain’ireo mpanolotra.

 

 

CHAPITRE III

Régime des investissements et fiscalité

 

Art.36. Nonobstant toute disposition antérieure contraire, la Fondation reconnue d'utilité publique, est autorisée à acquérir et détenir des biens, ressources et avoirs tant à Madagascar qu'à l'étranger. De tels avoirs et ressources peuvent être librement transférés à l'étranger et rapatriés pour être utilisés à Madagascar.

 

Elle peut placer ses actifs financiers en devises étrangères sur les marchés financiers internationaux conformément aux règles de gestion établies par son Conseil d'administration.

 

TOKO III

FITSIPIKY NY FAMPIASAM-MBOLA SY NY MOMBA NY HETRA

And.36 Na dia eo aza ireo fepetra teo aloha mifanohitra, ny tsanganasa ekena fa ilain’ny daholobe dia omen-dàlana mividy sy mitàna ireo fananana sy loharanonkarena na eto Madagasikara na any ivelany. Ny fananana sy loharanonkarena toa izany dia afaka afindra malalaka tsara any ivelany na ampodiana mba hampiasaina eto Madagasikara.

 

Afaka mametraka petrabola amin’ny vola vahiny eo amin’ny tsenam-bola iraisam-pirenena araka ny fitsipi-pitantana noraisin’ny Filankevim-pitantanany izy.

 

 

Art.37. Toute Fondation reconnue d'utilité publique, ses Biens, ses autres avoirs et revenus, ainsi que ses opérations et transactions bénéficient du régime fiscal applicable aux sociétés et aux associations reconnues d'utilité publiques à savoir une exonération de l'impôt sur le bénéfice des sociétés, de la taxe forfaitaire sur les transferts, des droits d'enregistrement des actes et des mutations.

 

Par dérogation et afin que la Fondation reconnue d’utilité publique puisse mener bien à sa mission, les produits des placement effectuer ne sont pas soumis à l’Impôt sur les revenus des Capitaux Mobiliers ( IRCM)

Elle demeure assujettie aux obligations légales afférentes à la gestion de son personnel et à la collecte de tout impôt ou droites pour le compte de l’Etat.

 

 

And.37 Izay tsangasa ekena fa ilain’ny daholobe, ireo fananany, ny fananany hafa sy fidiram-bolany, ary koa ireo raharaham-bola sy fifampiraharahana dia misitraka ny fitsipika momba ny hetra mihatra amin’ny sosaiety sy fikambanana ekena ho ilain’ny daholobe izany hoe ny fanafoanana ny hetra mikasika ny tombony azon’ny sosaiety, ny haba amin’ny famindràna, ny vola fandoa amin’ny fandraisana ireo soratra atao ara-panjakana na ireo famindram-pananana.

 

Tsy araka ny fitsipika ary mba ahafahan’ny tsanganasa ekena ho ilain’ny daholobe hanatanteraka tsara ny asany, ireo vokatry ny petrabola nataony dia tsy handoavana ny hetra momba ny vola miditra avy amin’ny petrabola mikasika ny fanana-mihetsika (IRCM).

Mijanona ho eo ambany fitsipi-dalàana mifandraika amin’ny fitantanana ny mpiasa sy ‘ny fanangonana izay hetra rehetra na vola aloa ho an’ny Fanjakana izy.

 

Art.38. Elle sera exemptée de droits de douanes et de toutes autres taxes pour le matériel et les équipements nécessaires à son fonctionnement dans le cadre de sa première installation.

 

And.38 Hafahana amin’ny fadin-tseranana izy ary koa amin’ireo haba hafa rehetra mikasika ny fitaova-mpiasana sy fampitaovana ilaina ho amin’ny fampandehanana azy mandritra ny fametrahana azy voalohany.

 

Art.39. Les dons faits par des personnes physiques et/ou des personnes morales au profit de la Fondation sont déductibles de l'impôt sur les revenus et assimilés au taux de 50% de la valeur de la donation et dans la limite de 25% de l'impôt dû.

 

Lorsque le montant déductible au cours d'une année excède la limite fixée ci-dessus, l'excédent est reporté successivement sur les impositions des années suivantes.

 

And.39 Ireo fanomezana nataon’ny vatatenan’olona sy/na fikambanana mizaka zo sy andraikitra ho an’ny tsanganasa dia akana ny hetra momba ny vola miditra ary ampitoviana amin’ny taha 50% ny sandan’ny fanomezam-pananana ary ao amparafaritry ny 25% ny hetra tsy maintsy aloa.

 

Raha toa ny tetin’ny vola alàna mandritra ny taona iray ka mihoatra ny fetra voafaritra etsy ambony, ny vola mihoatra dia entina miverina hatrany hatrany amin’ireo hetra aloa mikasika ireo taona manaraka.

 

 TITRE V

MECANISME DE CONTROLE

Art.40. Les comptes de la Fondation sont établis selon le Plan Comptable en vigueur à Madagascar. 

Les comptes des Fondations sont contrôlés et certifiés annuellement par le commissaire aux comptes titulaire ou son suppléant, choisis et nommés par le Conseil d'administration parmi les membres de l'Ordre des Experts comptables et financiers de Madagascar.

 Le Conseil d'administration de la Fondation peut limiter dans son règlement intérieur la durée du mandat des commissaires aux comptes. 

Le commissaire aux comptes peut, à tout moment de l'année, opérer les vérifications qu'il juge opportunes et en cas d'urgence, demander la convocation d'une réunion du Conseil d'administration. 

Il fait rapport de l'exécution de son mandat au Conseil d'administration à la fin de chaque exercice et remet, le cas échéant, le rapport spécial prévu à l'article 19.

FIZARANA V

FOMBA FANARAHA-MASO

 

And.40 Volavolaina araka ny Fitantanan-kaonty manakery eto Madagasika ireo kaontin’ny tsanganasa.

 

Ny kaontin’ny tsanganasa dia arahamaso sy hamarinin’ny Mpanamarikaonty tompon-toerana na ny mpanampy azy, fidiana sy tendren’ny Filankevim-pitantanana ao amin’ireo mpikambana ao amin’ny Holafitry ny Mpahay manokana ny sora-bola sy ny ara-bola eto Madagasikara.

 

Ny Filankevim-pitantanan’ny tsanganasa no afaka mametra ao amin’ny Fitsipi-pifehezana anatiny ny fe-potoana iasan’ireo Mpanamari-kaonty.

 

Ireo Mpanamari-kaonty dia afaka, mandritra ny taona, manatanteraka ny fanamarinana heveriny fa tokony hatao ary raha misy ny fahamehana, angatahiny ny fiantsoana ny fivorian’ny Filankevim-pitantanana.

 

Ataony ny tatitra fanatanterahina ny asany ka omeny ny Filakevim-pitantanana isaky ny faran’ny fotoampiasana ary atolony, raha ilaina izany, ny tatitra manokana voalazan’ny andininy faha-faha-19.

 

Art.41. Les documents sociaux de la Fondation notamment les états financiers vérifiés, le rapport moral annuel du Conseil

d'administration, et les rapports du commissaire aux comptes sont adressés au Ministère chargé des finances, au Ministère chargé du secteur d’activité de la Fondation, aux Fondateurs et aux bailleurs/donateurs.

 

And.41 Ireo tahirin-kevitra ara-tsosialy ny tsanganasa indrindra ny toe-bola voamarina, ny tatitra ar-moraly isan-taona ataon’ny Filankevim-pitantanana, ireo tatitry ny Mpanamari-kaonty dia alefa any amin’ny Minisitera miandraikitra ny Fitantanam-bola, ny Minisitera miandraikitra ny sehatrasa irotsahan’ny tsanganasa, ny Mpanorina sy ny mpamatsy vola/mpanome.

 

 

 Art.42. Les bailleurs/donateurs peuvent faire réaliser des audits sur l'utilisation des fonds qu'ils ont octroyés à la Fondation indépendemment de ceux initiés par le Ministère chargé des Finances dans les mêmes conditions.

 

Les documents sociaux de la Fondation doivent être accessibles au public. Le règlement intérieur en définit les conditions d'accès.

 

And.42 Ny mpamatsy vola/mpanome dia afaka mampanao fanamarinam-bokatra mikasika ny fampiasana ny vola izay nomeny ny tsanganasa ambonin’izay nataon’ny Minisitera miandraikitra ny Fitantanam-bola amin’ny fepetra sahala izany ihany.

 

Azo zahan’ny daholobe ireo tahirin-kevitra ara-tsosialy ny tsanganasa. Ny Fitsipika anatiny no mamaritra ireo fepetra mikasika izany.

 

TITRE VI

DISSOLUTION ET FUSION

 

Art.43. La dissolution de la Fondation peut être décidée par le Conseil d'administration pour toutes causes rendant impossible la poursuite de ses activités.

 La dissolution a lieu d'office en cas de retrait de la reconnaissance d'utilité publique.

FIZARANA VI

FANDRAVANA SY FAMPIRAISANA

 

And.43 Ny fandravàna ny tsanganasa dia azo tapahin’ny Filankevim-pitantanana noho ny antony rehetra miteraka ny tsy fanohizana intsony ny asany.

Mihatra avy hatrany ny fandravàna raha vao misy ny fanesorana ny fanekena fa ilain’ny daholobe.

 

Art.44. Les biens et ressources existants, après reprise de leurs apports respectifs par les donateurs, y compris la dotation et après règlement du passif, sont dévolus à la création d'une nouvelle Fondation d'utilité publique poursuivant des fins similaires.

 

Dans le cas où une nouvelle Fondation ne peut être créée, les biens et ressources sont dévolus, dans les mêmes conditions qu'au précédent alinéa, à d'autres Fondations d'utilité publique qui poursuivent des fins se rapprochant le plus de celles pour lesquelles la Fondation dissoute a été créée.

 

Ne peuvent être bénéficiaires, les Fondations d'utilité publique dans lesquelles les administrateurs ou cadres dirigeants dans la Fondation dissoute détiennent un statut ou un intérêt quelconque et les organisations poursuivant des fins privées ou défendant des intérêts privés.

 

La décision de dissolution prise par le Conseil d'administration porte désignation d'un liquidateur et mention de ses pouvoirs. La nomination du liquidateur met fin aux pouvoirs des membres du Conseil d'administration et du directeur exécutif.

And.44 Ireo fananana sy loharanonkarena misy, aorian’ny famerenana ny anjara nentin’ny mpanome tsirairay avy, anisan’izany ny fanomezam-pananana ary aorian’ny fanefana ny trosa, dia atao ho fanorenana tsanganasa iray hafa vaovao ilain’ny daholobe mikendry ny tanjona mitovy tamin’ny teo aloha.

 

Raha toa ka tsy afaka manorina tsanganasa vaovao, ireo fananana sy loharanonkarena dia omena, araka ny fepetra voalazan’ny andalana etsy ambony, ny Tsanganasa hafa ilain’ny daholobe izay manana tanjona mifanakaiky indrindra amin’izay nanorenana ny tsanganasa rava teo aloha.

 

Tsy azo atao ho mpisitraka ireo Tsanganasa ilain’ny daholobe izay ahitana ireo Mpitantana na tomponandraikitra ambony teo amin’ny tsanganasa noravana teo aloha, ka mitana sata na tombontsoa na inona na inona, ary ireo fikambanana natao ho an’olontsotra na miaro ny tombontsoan’olontsotra.

 

Manendry ny mpiandraikitra ny famaranan-trosa sy mamaritra ireo fahefany ny fanapahana ny fandravàna raisin’ny Filankevim-pitantanana. Ny fanendrena ny mpiandraikitra ny famaranan-trosa no mamarana ny fehefan’ny mpikambana ao amin’ny Filankevim-pitantanana sy ny tale mpanatanteraka.

 

Art.45. La Fondation peut réaliser une fusion, soit par absorption d'une autre Fondation soit par création d'une Fondation nouvelle avec un établissement poursuivant des buts similaires.

 

And.45 Ny tsanganasa dia afaka manatanteraka ny fampiraisana, na amin’ny alalan’ny fanakambanana aminy ny tsanganasa iray na amin’ny alalan’ny fanorenana tsanganasa iray vaovao miaraka amin’ny orinasa iray mitojo tanjona aminy.

 

 Art.46. Une convention de fusion, déterminant les termes et conditions de la fusion, ainsi que le mode d'administration et de fonctionnement de la nouvelle entité est élaborée à cette fin par les Conseils d'administration des parties.

 

Avant sa signature, la convention de fusion doit avoir été approuvée par l'ensemble des fondateurs. Elle sera soumise, par la suite, à l'approbation du conseil de Gouvernement.

 

L'acte de fusion, régulièrement adopté et autorisé, est publié au Journal officiel de la République dans le mois suivant l'accord des autorités compétentes.

 

A compter de cette date, les entités constituantes se trouvent dissoutes.

 

And.46 Volavolain’ny Filankevim-pitantanan’ny ankolafy tsirairay ny fifanarahana fampiraisana, faritany ny mombamomba sy ny fepetry fampiraisana, ary ny fomba fitantanan-draharaha sy ny fampandehanana ny fikambanana vaovao.

 

 

Alohan’ny anasoniavana azy, ny fifanarahana ny fampiraisana dia tokony ankatoavin’ny mpanorina rehetra.Rehefa izany dia ampitaina ho amin’ny faneken’ny Filankevitry ny Governemanta.

 

Ny fampiraisana, laniera sy nomen-dàlana ara-dalàna, dia avoaka amin’ny Gazetim-panjakan’ny Repoblikan’i Madagasikara anatin’ny volana manaraka ny fankatoavan’ireo manamahefa.

 

Manomboka io vaninandro io, ireo vondrona mpiorina dia rava tanteraka.

 

TITRE VII

DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET FINALES

 

Art.47. La loi n° 95-028 du 26 septembre 1995 portant création des Fondations à Madagascar est abrogée en toutes ses dispositions.

 

FIZARANA VII

FEPETRA TETEZAMITA SADY FARANY

 

And.47 Foana ny lalàna faha 95-028 tamin’ny 26 septambra 1995 anorenana tsanganasa fanasoavam-bahoaka eto Madagasikara amin’ireo fepetra rehetra soritany.

Art.48. Les Fondations reconnues d'utilité publiques constituées avant l'entrée en vigueur de la présente loi sont admises de plein droit au même bénéfice du nouveau régime des Fondations.

 

And.48 Ireo tsanganasa ekena fa ilain’ny daholobe niorina talohan’ny fanankerin’ity lalàna ity dia ekena avy hatrany fa misitraka ny fitsipika vaovao mikasika ny tsanganasa.

 

Art.49. La présente loi sera publiée au Journal Officiel de la République.

 Elle sera exécutée comme loi de l'Etat.

And.49 Havoaka amin’ny Gazetim-panjakan’ny Repoblika izao lalàna izao.

Hotanterahina izany fa Lalàm-panjakana.

 

 

 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=