//-->

Ordonnance 45

Ordonnance n° 74-024 du 21 août 1974

Ordonnance n° 74-024 du 21 août 1974

accordant la qualité de «Pupille de la Nation», aux enfants des victimes des événements dits
«du Sud d’avril 1971» et de ceux dits

« du 13 mai 1972»

(J.O. du 06.07.74, p.1812)

 

 

EXPOSE DES MOTIFS

 

Dans un but essentiellement humanitaire et social, il est apparu opportun de conférer aux enfants des victimes des événements dits «Du Sud d’avril 1971» et de ceux du «13 mai 1972» la qualité de «Pupille de la Nation».

La présente ordonnance s’inscrivant dans le cadre de la loi n° 62-027 portant institution des «Pupilles de la Nation» a pour objet l’organisation de l’adoption des intéressés par l’Etat. Ces enfants bénéficieront des droits et avantages définis par ladite loi.

Tel est l’objet de la présente ordonnance.

 

Article premier - La qualité de «Pupille de la Nation» sera accordée aux enfants mineurs dont le père, la mère ou le soutien de famille a péri ou a subi, du fait des événements dits «Du Sud d’avril 1971», et de ceux dits du «13 mai 1972», une incapacité permanente, totale ou partielle, dûment constatée, le plaçant dans l’impossibilité matérielle d’exercer une activité salariale ou rémunérée.

 

 

Art. 2 - Ces enfants seront adoptés par la République Malagasy conformément aux dispositions de la loi n° 62-027 du 13 juillet 1962. Les intéressés bénéficieront des droits et avantages conférés par ladite loi aux «Pupille de la Nation».

 

Art. 3 - Pour l’application de la présente ordonnance, le Conseil national des pupilles de la Nation est composée comme suit:

Président :

Le Ministre chargé de l’Education nationale ou son représentant ;

Membres :

- un membre du Conseil national populaire du développement ;

- le Chef de l’Etat-major de la Défense nationale et des Forces armées ou son représentant ;

- le directeur de l’Administration judiciaire ou son représentant ;

- le directeur général des Finances ou son représentant ;

- le directeur de la Population ou son représentant ;

- le directeur des Services du travail, de l’emploi et de la prévoyance sociale ou son représentant ;

 

- un fonctionnaire du Service des domaines chargé de l’administration provisoire des biens des pupilles de la Nation.

 

Sur proposition du Ministre chargé des Domaines, l’administrateur provisoire des biens des pupilles de la Nation est nommé par le Ministre chargé de l’Education nationale. Il assure la manutention des deniers et la gestion des biens des pupilles de la Nation. Il peut placer les fonds soit en compte bancaire, soit aux caisses d’épargne ou en rente sur l’Etat.

 

Toutefois, les tuteurs ou représentants légaux peuvent demander le retrait de ces fonds au profit des pupilles de la Nation.

 

Le directeur du Contrôle financier ou son représentant assiste aux réunions du Conseil national.

Le conseil national des pupilles de la Nation se réunit chaque fois que le Ministre chargé de l’Education nationale le juge nécessaire.

Le secrétariat du Conseil national des pupilles de la Nation est assuré par les services relevant du ministère chargé de l’Education nationale.

Hitsivolana n° 74-024

tamin’ny 21 aogositra 1974

andraisana ho «Solofo taizan’ny Firenena» ny zanak’ireo olona niharan-doza tamin’ireny hoe «Zava-nitranga tany Atsimo nandritra ny volana aprily 1971» sy izay hoe «13 mey 1973»

(idem)

 

FAMELABELARANA NY ANTONANTONY

 

Ho fitsimbinana indrindra ny maha-olombelona sy ny fiainam-bahoaka, dia hita fa mety ny handraisana ho «Solofo taizan’ny Firenena» ny zanak’ireo olona niharan-doza tamin’ny hoe «Zava-nitranga tany Atsimo mandritra ny volana aprily 1974» sy izay hoe «Tamin’ny 13 mey 1972».

Ny anton’izao hitsivolana izao, izay tafiditra ao anatin’ny lalàna laharana faha 62-027 andraisana ho «Solofo taizan’ny Firenena» dia ny handaminana ny fananganan’ny Fanjakana ireny ankizy ireny. Hanana ny zo sy ny tombontsoa voalazan’io lalàna io ireny ankizy ireny.

Izany no antonanton’izao hitsivolana izao.

 

Andininy voalohany - Raisina ho «Solofo taizan’ny Firenena» ireo ankizy tsy tonga taona, nefa ny rainy na ny reniny na ny andrin’ny fianakaviana, noho ireny hoe «Zava-nitranga tany Atsimo nandritra ny volana aprily 1971» sy izay hoe «Tamin’ny 13 mey 1972» ireny, dia namoy ny ainy, niaran-takaitra raiki-tapisaka amin’ny tenany manontolo na ny ilany ihany ka hita fototra ara-dalàna izany ary tsy ahafahany mikarama na manao raharaha handraisam-bola.

 

And. 2 - Ho zaza atsangan’ny Repoblika Malagasy izany ankizy izany, araka ny fepetra voalazan’ny lalàna laharana faha 62-027 tamin’ny 13 jolay 1962. Ho raisin’izy ireo izay zo sy tombon-tsoa asalotr’io lalàna io ny «Solofo taizan’ny Firenena».

 

 

And. 3 - Amin’ny fampiharana an’ity hitsivolana ity,dia ireto avy no anisan’ny Filankevi-pirenena momba ny «Solofo taizan’ny Firenena»:

Filoha :

Ny Minisitra miadidy ny Fanabeazam-pirenena na ny solontenany ;

Mambra :

- mambra iray, avy amin’ny Filankevim-pirenena entim-bahoaka momba ny fampandrosoana ;

- ny Lehiben’ny etamazaoron’ny Fiarovam-pirenena sy ny Foloalindahy na ny solontenany ;

- ny talen’ny Fitondran-draharahan’ny fitsarana na ny solontenany ;

- ny direkitera jeneralin’ny Fitantanam-bola na ny solontenany ;

- ny talen’ny Sampan-draharaha momba ny mponina na ny solontenany ;

- ny talen’ny Sampan-draharaha momba ny asa sy ny fisahanan’asa ary ny fitsimbinana ny mpiara-belona na ny solontenany ;

- ny mpiasam-panjakana iray avy amin’ny Sampan-draharahan’ny fananan-tany miandraikitra ny fitantanana vonjimaika ny fananan’ireo solofo taizan’ny Firenena.

Noho ny tolo-kevitra avy amin’ny Minisitra miadidy ny Fananan-tany no anendren’ny Minisitra miadidy ny Fanabeazam-pirenena ny mpitantana vonjimaika ny fananan’ireo solofo taizan’ny Firenena. Izy no miandraikitra ny famadibadihana ny vola sy ny fitantanana ny fananan’ireo solofo taizan’ny Firenena ireo. Ny vola dia azony apetraka ho zanahina any amin’ny banky na amin’ny caisses d’épargne na ampanjanahina maharitra amin’ny Fanjakana.

Na dia izany aza anefa, azon’ny mpiahy ny ankizy na ny solontenany voatondron’ny lalàna angatahina halaina izany vola izany hanasoavana ny fananan’ireo solofo taizan’ny Firenena.

Atrehin’ny talen’ny Fanaraha-maso ny fitantanam-bola na ny solontenany ny fivoriana ataon’ny Filankevi-pirenena.

Mivory ny Filankevi-pirenena momba ny solofo taizan’ny Firenena isak’izay heverin’ny Minisitra miadidy ny Fanabeazam-pirenena fa ilaina.

Ireo sampan-draharaha miankina amin’ny ministera miadidy ny Fanabeazam-pirenena no misahana ny sekretarian’ny Filankevim-pirenena momba ny solofo taizan’ny Firenena.

 

 

 

 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=